Biotopes

Montagnes abruptes, prairies riches en fleurs et forêts peuplées d’arbres noueux: un vrai paysage de prospectus de vacances! Ces paysages que nous admirons tant sont en même temps des habitats qui abritent des animaux, des plantes et des champignons. Certains de ces biotopes sont surtout marqués par l’évolution naturelle, tandis que d’autres n’existent qu'à la suite de l’intervention humaine. Pro Natura s’investit pour que les habitats naturels et proches de l’état naturel puissent continuer d’évoluer librement et pour qu’on se soucie des habitats riches en espèces qui font partie du paysage cultivé. L’association se bat pour que la diversité faunistique et floristique ait une chance et nous puissions vivre dans un paysage intact.

                                                                                                                     

Pro Natura s’engage en particulier pour:


  • les cours d’eau: ils doivent pouvoir couler librement, des sources aux fleuves, en passant par les ruisseaux. Exemple: l’action «A l’eau Castor!» qu’elle mène dans trois régions de Suisse;
  • les marais, parce que ces habitats ancestraux continuent de subir destructions et dommages malgré la protection de la loi;
  • les prairies et pâturages secs, parce que ces habitats sont en train de disparaître avec leurs innombrables fleurs. Ils disparaissent parce que leur utilisation est abandonnée ou parce qu’ils reçoivent des engrais et sont utilisés plus intensivement;
  • les forêts, parce que les forêts de production proches de l’état naturel et les forêts cultivées lumineuses et riches en espèces, comme les taillis sous futaie, les forêts pâturées ou les forêts de châtaigniers, sont devenues rares. La biodiversité a, en outre, besoin d’une certaine proportion de forêts dans lesquelles la nature peut s’épanouir librement, le mieux étant de les protéger sous forme de réserves forestières.