Favoriser les plantes sauvages

Les plantes à fleurs sont des éléments caractéristiques de notre flore. Les modifications du paysage et de son utilisation ont forcément des conséquences sur sa composition.

 

Nos paysages ont subi ces dernières décennies des modifications particulièrement importantes. De vastes régions du Plateau ont été transformées en paysages monotones et dépouillés. Dans l’Arc alpin c’est surtout l’abandon de l’agriculture et l’intensification de l’exploitation des alpages qui causent des ravages. Conséquence: des espèces rares se sont éteintes dans de nombreuses régions ou ne s’y trouvent plus qu’à quelques rares individus. Pour que ces derniers ilots de survie puissent devenir des sources potentielles d’une future recolonisation, des mesures concrètes doivent être prises pour la conservation et la reproduction des derniers individus.

 

Car attention! Dans le groupe végétal le mieux étudié - celui des fougères et des plantes à fleurs - plus de 34% des espèces sont menacées ou sont définitivement éteintes (OFEV 2002).